Résurgence du choléra à Jacmel, près d’une vingtaine de morts déjà enregistrés

Résurgence du choléra en Haïti

L’épidémie de choléra a resurgi dans le Sud-Est du pays et provoque pas mal de dégâts. Pour le début du mois de juin jusqu’au 13 juillet dernier, 17 décès sont déjà enregistrés dans l’ensemble des communes du département.

Résurgence du choléra en Haïti
Résurgence de la maladie choléra en Haïti/ photo archive

D’après les informations fournies par Radio Télévision Caraïbe par l’intermédiaire de son correspondant, le département du Sud-Est est en proie à une résurgence de l’épidémie du choléra. Les cas détectés sont nombreux et plusieurs décès sont recensés.

Pour le début du mois de juin jusqu’au 13 juillet dernier, 17 décès sont déjà enregistrés dans l’ensemble des communes du département du Sud-Est. Parmi eux, quatorze à l’hôpital Saint Michel de Jacmel, un Centre de Traitement du choléra dans la commune ayant le plus de cas détectés. D’après le correspondant, 311 cas de personnes atteintes de l’épidémie ont été détectés alors que 1103 autres cas restent à confirmer.

Toujours selon le correspondant, les activités entamées par le MSPP, pour apporter des réponses concrètes à ce problème, ont redemarrées qu’hier lundi, faute de matériels roulants. Les véhicules de l’institution sanitaire avaient été confisqués par les services de circulation parce qu’ils n’étaient en règle, à en croire les informations disponibles.

Bien que l’état d’urgence sanitaire n’a donc pas été déclaré ou pas encore, nombreux sont ceux qui résident dans diverses localités de l’arrondissement de Jacmel qui continuent à ignorer l’existence de l’épidémie se fiant plutôt sur les effets des forces surnaturelles.

À noter que l’épidémie du choléra a refait surface en Haïti depuis octobre 2022 dans un contexte marqué par l’insécurité qui a entravé l’accès à l’eau potable et aux services d’assainissement partout dans le pays. Les pluies diluviennes au début du mois de juin ont aussi donné un coup de fouet à la propagation de l’épidémie.

Dans nos archives

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay