Scandale de libération d’un pasteur: le magistrat instructeur mis à la porte par le CSPJ

0 7

AFB78F8A 6701 4530 85F7 92F27251EE3E - PressLakay - Haïti

Nouvel rebondissement dans le dossier du scandale de libération ayant impliqué le juge d’instruction Jean-Baptiste Louis-Jean et le pasteur Onold Petit.

Dans le cadre des accusations de viol sur une mineure de 14 ans dans la localité de Grand Vincent dans la commune de Roseaux, le Pasteur Onold Petit, incarcéré à la prison depuis avril 2018, a été libéré le mardi 16 juillet sous la décision du juge du tribunal criminel de Jérémie, Jean Baptiste Louis en dépit des indices évoquant l’implication du pasteur dans ce cas de viol sur la mineur.

Face à cette situation jugée scandaleuse par l’Office de Protection du Citoyen et les organisations de défense des droits humains, le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire par l’entremise de son président Me René Sylvestre a pris la décision d’écarter momentanément, le juge d’instruction Jean-Baptiste Louis-Jean de la magistrature haïtienne en attendant que le tribunal disciplinaire soit penché sur cette affaire, a informé le CSPJ dans une correspondance en date du 30 juillet dernier dont une copie est parvenue à notre rédaction.

RICHEMOND Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More