Scandale de mariage arrangé à Bahamas: Le fils d’un ancien sénateur serait impliqué

0 1

 

Dans le dossier du scandale du mariage qui s’inscrit en faux aux Bahamas où des officiels haïtiens accrédités en terre étrangère seraient impliqués, semble sur le point de connaître une nouvelle tournure ces dernières heures.

Quelques heures après le départ pour Bahamas d’une commission d’enquête de l’État haïtien pour s’informer de cette situation jugée scandaleuse et de produire un rapport suite à la publication d’une note portant la signature du Ministère des Affaires Étrangères et des Cultes, le nom de Andras Riché, fils de l’ancien sénateur de la république André Riché, se serait associé comme l’un des personnes qui seraient liées à fond dans cette affaire.

Ce dossier brûlant du mariage faux qui a conduit à l’arrestation de ses deux cousins haïtiens et trois bahaméens qui ont témoigné, est devenu nouveau dans l’actualité. Selon une qui a rapporté des informations à un média de la capitale, le fils de l’ancien sénateur Andris Riché aurait utilisé son influence au près des personnes accréditées aux Bahamas pour produire des demandes de visas à ses cousins pour entrer dans le pays. La commission d’enquête effectuera un travail entre le 29 juillet et 3 août prochain où elle aura l’occasion de questionner plusieurs individus dont des officiels, des personnels recrutés dur l’archipel et des leaders communautaires.

Andras Riché serait pour le moment aux États-Unis d’Amérique où il résiderait. Même son de cloche pour le diplomate haïtien qui était viré en poste depuis janvier 2017. Selon ce qu’a rapporté certaines sources, il serait réfugié en Amérique du Nord mais travaillant pour le moment à la délégation diplomatique haïtienne à Curaçao.

Les personnes appréhendées dans ce dossier, retourneraient au tribunal les 3 et 4 octobre prochain.

RICHEMOND Johnson

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More