Scandale diplomatique | Plusieurs employés de l’ambassade d’Haïti à Washington ne sont pas accrédités

Scandale diplomatique | Plusieurs employés de l'ambassade d'Haïti à Washington ne sont pas accrédités

Selon la Radio Métronome, citant une source du ministère des Affaires Étrangères et des Cultes, seulement trois des 12 employés dont dispose l’unité de passeports à l’ambassade d’Haïti à Washington sont accrédités au Département d’État américain. Des dispositions sont en train d’être prises pour freiner cette pratique, a indiqué la source.

Scandale diplomatique | Plusieurs employés de l'ambassade d'Haïti à Washington ne sont pas accrédités

Les cas de corruption à l’ambassade d’Haïti à Washington commencent à se révéler au grand jour. Si certains hauts fonctionnaires dont l’ex-Ambassadeur Bocchit Edmond sont indexés, d’autres employés affectés aux services de la boîte sont également soupçonnés. En effet, selon la Radio Métronome, sur une douzaine d’employés affectés à l’unité de passeports à l’Ambassade, seulement trois d’entre eux ont été accrédités au Département d’État américain.

” Les autres n’ont pas déclaré leur emploi à l’ambassade d’Haïti au Gouvernement américain pour ne pas avoir à payer un impôt sur le revenu ou « income tax » en proportionnalité avec leur salaire. Pour y évader, ils ont pris, pour la plupart, un travail “moyen” à temps partiel pour payer leurs impôts”, a indiqué la Radio Métronome, citant une source du ministère des Affaires Étrangères et des Cultes.

” Ils ont tous des passeports américains et seraient en possession d’une carte de résident permanent “, a poursuivi la source qui n’a toutefois pas révélé les noms des employés de l’ambassade indexés dans ce dossier.

Par ailleurs, elle a indiqué que des dispositions sont en train d’être prises pour mettre fin à cette pratique qui ternit davantage l’image de la diplomatie haïtienne en terre étrangère. Pour l’instant, aucune information n’apporte de précisions sur le sort réservé à ses employés.

Alors que les informations revelant les cas de corruption au sein de l’ambassade d’Haïti à Washington, dont le dossier de l’ex-Ambassadeur Bocchit Edmond et celui des diplomates qui ont pris la nationalité du pays dans lequel ils sont accrédités, continue à soulever l’indignation chez certains, plusieurs autres dossiers sont en train d’être etalés sur la place publique et montre à quel point la diplomatie haïtienne est une vache à lait à l’intention de ceux qui peuvent acheter une poste ou des proches de parlementaires.

LIRE AUSSI

PressLakay