Société/ châtiments corporels contre les enfants : Le MENFP en appelle à l’élimination définitive de ces pratiques.

0 13

Le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP) se dit profondément alarmé et choqué suite à la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo montrant un enfant subissant une maltraitance de son parent au sein même d’un établissement scolaire. Il invite tous les acteurs et partenaires à s’impliquer et à s’engager dans la lutte contre toutes formes de violences sur les enfants.

Dans un communiqué de presse publié le 10 mai, le MENFP déplore et condamne les châtiments corporels, bannis depuis longtemps dans le système éducatif et interdits par la Loi, se référant à l’article 1 de la loi portant interdiction des châtiments corporels contre les enfants, parue dans le Moniteur du lundi 1er octobre 2001, numéro 80, qui précise que « les traitements inhumains de quelque nature que ce soit y compris les punitions corporelles contre les enfants sont interdits ».

Aussi, le ministère de l’éducation nationale enjoint les parents, les directeurs d’écoles, les professeurs et tous les acteurs à assumer leur responsabilité pour la pleine application de cette disposition légale visant à protéger l’enfant et à respecter sa dignité en tant qu’être humain.

Toutes les études à travers le monde sur l’utilisation de la violence corporelle sur les enfants comme forme de sanction ont démontré les impacts négatifs pour le développement harmonieux de l’enfant et son bien-être. En ce sens, le ministère encourage les parents à prioriser une approche de discipline ferme mais bienveillante et positive envers l’enfant permettant son progrès sans violence, a rappelé par ailleurs, le MENFP.

A côté de diverses actions déjà entreprises pour déconstruire cette violence endémique à l’école en proposant, entre autres, un code de conduite en milieu scolaire bannissant toute forme de violence, le MENFP souligne qu’une nouvelle campagne de communication sera lancée sous peu avec l’appui de plusieurs partenaires intéressés par cette problématique.

Le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle en appelle à l’implication et l’engagement de tous les acteurs et partenaires dans ce combat de longue haleine contre toutes formes de violence afin d’éliminer ces pratiques intolérables et inacceptables contre nos enfants. La société, poursuit le MENFP qui permettra l’épanouissement de nos enfants et qui soit respectueuse des droits humains ne peut se construire dans la violence.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More