Sommet Russie-Afrique : Vladimir Poutine promet des expéditions gratuites de céréales vers six pays africains

Vladimir Poutine, président de la Russie

Dans son discours de ce  vendredi 28 juillet lors du sommet Russie-Afrique, le président Russe Vladimir Poutine a nommé un éventail de héros anticoloniaux africains historiques, de Gamal Abdel Nasser, le président égyptien, à Patrice Lumumba, le leader indépendantiste assassiné du Congo. Vladimir Poutine a aussi cité Nelson Mandela alors qu’il courtise les nations africaines.

Vladimir Poutine, président de la Russie
Vladimir Poutine, président de la Russie/ CP: The Telegraph

Les remarques du président russe sont intervenues lors d’un sommet au cours duquel il s’est engagé à fournir gratuitement des céréales et a cherché à exploiter le sentiment anticolonial. Les propos de Poutine sont intervenus le deuxième jour d’un sommet à Saint-Pétersbourg avec des dirigeants et des responsables africains.

« La souveraineté n’est pas quelque chose que l’on gagne une fois pour toutes ; vous devez constamment vous battre pour cela », a déclaré le président Vladimir Poutine à la table ronde.

Le président Poutine a ensuite évoqué la célèbre citation de Mandela selon laquelle « la plus grande gloire dans la vie n’est pas de tomber, mais de se relever à chaque fois que nous tombons ». « C’est la même chose avec la souveraineté d’un État. Nous devons nous battre pour cela, ne pas abandonner, ne pas plier sous la pression extérieure », a-t-il déclaré.

Le dirigeant russe, qui s’est engagé jeudi à livrer gratuitement des céréales à six des pays participant au sommet, a cherché à plusieurs reprises à exploiter le sentiment anticolonial sur le continent alors que les relations de Moscou avec l’Occident se sont effondrées suite à l’invasion de l’Ukraine. L’offensive de charme est intervenue après que plusieurs dirigeants africains se sont retirés du sommet de Saint-Pétersbourg à la dernière minute.

Au total, seuls 17 chefs d’État étaient présents, soit moins de la moitié des 43 qui avaient participé à une conférence similaire à Sotchi en 2019.

Vladimir Poutine a déclaré aux dirigeants africains qu’il respectait leur plan de paix pour l’Ukraine et qu’il étudiait les propositions. Le mois dernier, plusieurs dirigeants africains se sont déplacés entre Moscou et Kiev avec un plan de paix pour mettre fin à la guerre en Ukraine.

Moscou a réfuté les termes clés du plan, y compris un retrait russe des territoires occupés en Ukraine. Mais dans un geste apparent de réconciliation, Poutine a déclaré vendredi aux dirigeants africains qu’il respectait les propositions et les étudiait. Il a également plaidé pour l’élargissement de la présence des nations africaines aux Nations Unies afin de refléter leur contribution croissante aux affaires mondiales.

« Je pense qu’il est temps de rectifier le tort historique contre le continent africain », a-t-il déclaré, évoquant une proposition de réforme du Conseil de sécurité de l’ONU.

À rappeler que sur les 32,8 millions de tonnes de céréales exportées d’Ukraine dans le cadre de l’accord, moins de 3% sont allés vers des pays pauvres mais plus de 70% vers des pays à revenu élevé, principalement l’Union européenne », a-t-il précisé, sans préciser que les destinataires européens avaient, en partie, servi d’intermédiaires pour les exportations vers le sud.

© Robinson, Jerome

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay