Sport/ Série A: La Juventus de Turin écope d’un retrait de 10 points en Appel

Sport/ Série A: La Juventus de Turin écope d'un retrait de 10 points en Appel

Suite au verdict de la Cour d’appel fédérale concernant le scandale des plus-values, la Juventus de Turin a subi une déduction de dix points en Série A ce lundi 22 mai 2023. Les Bianconeri qui étaient 2ème au classement retombent à la 7ème place et devraient être privés de l’Europe la saison prochaine. Un coup dur pour le club turinois.

Sport/ Série A: La Juventus de Turin écope d'un retrait de 10 points en Appel

Après avoir récupéré ses 15 points perdus suite à la décision qu’avait prise la Cour d’appel fédérale, quelques mois auparavant, la Juventus de Turin semblait être tirer d’affaires et progressait dans le classement de la Serie A. Cependant, suite à une réévaluation du scandale des plus-values, le club turinois a finalement écopé d’un retrait de 10 points, ce lundi 22 mai 2023, alors que le Procureur fédéral Giuseppe Chinè avait demandé un retrait de 11 points.

Par conséquent, la Vieille Dame est maintenant recalée à la 8ème place. Un coup dur pour le club le plus titré d’Italie qui se voit désormais écarté des places qualificatives pour les compétitions européennes au niveau des clubs. Pour l’instant, le Napoli reste en tête du classement avec 86 points, la Lazio deuxième avec 68 points, l’Inter Milan est en 3e position (66 points) et le Milan AC récupère la 4ème place qui est synonyme de qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Après sa défaite, ce lundi, en match décalé de la 36e journée, face à l’Empoli, les Bianconeri sont recalés à la 7ème place avec 59 points tout juste après l’As Roma (60 points).

En réaction sur son compte Twitter, le club turinois se dit prendre note de ce qui a été décidé et affirme être « extrêmement pénalisé » car les sanctions ne tiennent pas compte du « principe de la proportionnalité ». D’un autre côté, les dirigeants turinois entendent analyser en profondeur le dossier avant de recourir auprès du Conseil de garantie du Comité olympique italien (CONI).

« La Juventus Football Club prend note de ce qui a été décidé par la Cour d’appel de la FIGC et se réserve le droit de lire les motifs pour évaluer un éventuel recours auprès du Conseil de garantie du CONI », a réagi le club.

À noter que la Cour a également exonéré les anciens dirigeants du club notamment Pavel Nedved, Paolo Garimberti, Assia Grazioli Venier, Caitlin Mary Hughes, Daniela Marilungo, Francesco Roncaglio et Enrico Vellano des charges retenues contre eux.

À rappeler aussi que cette même cour d’appel fédérale avait infligé en janvier, un retrait de 15 points à la Juve en raison de cette même scandale de plus-values jugées artificielles dans les activités du club lors des derniers marchés de transfert. Cette sanction avait été levée après la réévaluation en avril dernier par le CONI. Ce qui avait permis au club de récupérer les points.

LIRE AUSSI

PressLakay