SPORTS : L’équipe étasunienne de football féminin recevra enfin un salaire équitable à celle des hommes

SPORTS : L'équipe étasunienne de football féminin recevra enfin un salaire équitable à celle des hommes

Une lutte de six ans pour l’égalité de rémunération s’est terminée par la victoire de l’équipe nationale féminine de football des États-Unis ce mardi. Selon les termes de l’accord, les athlètes recevront 24 millions de dollars et un engagement de la fédération de football pour égaliser les salaires des équipes nationales masculines et féminines.

SPORTS : L'équipe étasunienne de football féminin recevra enfin un salaire équitable à celle des hommes
Équipe féminine des États-Unis

L’équipe nationale féminine des États-Unis et la Fédération étasunienne de football ont annoncé ce mardi avoir conclu un accord qui résoudra un recours collectif pour discrimination fondée sur le sexe intenté par un groupe de stars de l’USWNT luttant pour l’égalité de rémunération avec l’équipe nationale masculine des États-Unis. L’accord verra U.S. Soccer verser aux joueurs de l’USWNT un total de 24 millions de dollars et promettre un salaire égal à celui de l’équipe masculine à l’avenire.

U.S soccer versera 22 millions de dollars d’arriérés de salaire pour régler les réclamations, ainsi que 2 millions de dollars à un fonds au profit des joueurs de l’USWNT dans leurs efforts d’après-carrière et leurs efforts caritatifs. Chaque joueur sera autorisé à demander jusqu’à $50 000 dollars US de ce fonds. Et L’équipe nationale féminine recevra également le même taux de rémunération que l’équipe masculine à l’avenir dans tous les matchs amicaux et tournois, y compris la Coupe du monde.

À rappeler que c’est en 2016, les avocats de Rapinoe, Morgan et d’autres joueuses de haut niveau, Carli Lloyd, Rebecca Sauerbrunn et Hope Solo, ont commencé la lutte pour l’égalité de rémunération lorsqu’ils ont déposé une plainte auprès de la Commission pour l’égalité des chances en matière d’emploi, affirmant que l’équipe féminine devrait recevoir le même montant que les États-Unis. Équipe nationale masculine.

Robinson JEROME

LIRE AUSSI

PressLakay