Tension au Moyen-Orient | L’Iran lance une attaque de drones et de missiles contre Israël

Tension au Moyen-Orient | L'Iran lance une attaque de drones et de missiles contre Israël

L’Iran a lancé, samedi 13 avril 2024, depuis son territoire, une attaque de drones contre Israël. Cette offensive iranienne, annoncée par les autorités de l’État hébreu, fait suite quelques heures après la saisie d’un navire appartenant à un milliardaire israélien dans le détroit d’Ormuz.

La tension monte d’un cran dans le Moyen-Orient, ce samedi, et ce, depuis le raid israélien contre le consulat iranien, à Damas, Capitale de la Syrie, il y a près de deux semaines. Après qu’un porte-conteneurs israélien ait été saisi, en début de journée, dans le Golfe, par la marine des Gardiens de la révolution, une unité d’élite iranienne, la situation a progressivement dégénéré dans cette région entre L’Iran et Israël.

Selon le porte-parole de l’armée israélienne, les Gardiens iraniens de la révolution, qu’il qualifie d’«organisation terroriste», ont lancé une attaque de plus de 100 drones et de missiles, depuis le territoire de la République islamique, contre Israël.

« L’Iran a lancé des drones depuis son territoire en direction d’Israël il y a peu de temps », a déclaré Daniel Hagari dans une allocution télévisée.

Le responsable israélien a aussi assuré que l’armée de son pays est en état d’alerte et qu’elle surveille en permanence la situation opérationnelle.

« Le réseau de défense aérienne de Tsahal est en état d’alerte élevé, aux côtés des avions de combat de l’IAF et des navires de la marine israélienne qui sont en mission de défense dans l’espace aérien et naval israélien. L’armée israélienne surveille toutes les cibles. » a-t-il souligné.

Par ailleurs, le porte-parole de l’armée de l’État hébreu qui compte sur un soutien de la Maison Blanche et les autres alliés a aussi rassuré que des dispositions sont en train d’être prises pour « intercepter » les drones envoyés par l’Iran.

Dans un communiqué, le Conseil de sécurité Nationale américain a indiqué que l’attaque iranienne va durer « probablement plusieurs heures » et que les États-Unis se tiendront « aux côtés du peuple d’Israël »

Alors que les prochaines heures s’annoncent très mouvementées dans la zone, depuis le raid israélien sur l’annexe de l’ambassade iranienne qui a fait sept morts, d’autres pays comme la Jordanie et l’Irak ont temporairement fermé leur espace aérien.

LIRE AUSSI

PressLakay