« Ti Lapli a besoin d’un visa pour se rendre à Martissant » , a lancé Krisla, chef de « Ti bwa »

0 4

Ti Lapli ainsi connu, opérant à Grand Ravine (Martissant), quartier populaire de la banlieue sud de Port-au-Prince, après avoir annoncé les couleurs pour cette semaine. Comme il l’avait promis, tous les activités entre le grand Sud et le reste du pays sont complètement bloqués.

En effet, dans un affrontement entre Grand Ravine et Ti Bwa qui a démarré en ce début de semaine à Martissant, 4 bandits ont été tués. Depuis lors, les hommes de Ti Bwa s’installent au long de la route où les hommes armés de Grand ravine avaient pris l’habitude de commettre leurs forfaits.

Intervenant sur les ondes de Caraïbes FM hier matin, Krisla souligne que Ti Lapli a besoin d’un visa pour se rendre à Martissant.

Ce mercredi encore, les crépitements d’armes automatiques ont créé un climat de tension dans ces quartiers.

En mai 2019 , selon La Commission Nationale de Désarmement de Démobilisation et de Réinsertion, le pays détient soixante-seize gangs armés, le chiffre peut paraître énorme, mais il n’est pourtant pas exhaustif.

Kevin Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More