Torbeck: Quand le béton remplace la production agricole

0 43

Le département du Sud est reconnu comme une zone favorable à la production agricole. La plaine des Cayes, de Torbeck entre autres, véritable greniers en matière de production de Riz. Cependant , depuis quelques temps, les bétons remplacent la production dans la plaine de Torbeck.

À Torbeck, département du Sud d’Haïti, les constructions remplacent la production agricole

En matière de production agricole, le Sud et la Grand ‘Anse sont classés comme les départements les plus productifs derrière l’Artibonite. Si l’Artibonite continue tant bien que mal de produire pour rester toujours dans la dynamique de production du riz principalement, le Sud notamment la Plaine de Torbeck perd au fil des années ses terres fertiles. Les bétons remplacent les productions, nous dit Jackson Calixte, un jeune agronome évoluant dans le Sud du pays.

Selon lui les 3/4 des terres servant à la production ont aujourd’hui des constructions. Même si le sol est marécageux, ceci n’empêche aux gens de fuir les sections rurales pour venir s’installer dans les bourgs et ceux des bourgs de fuir la commune soit pour se rendre dans la ville des Cayes ou la capitale haïtienne ou même à l’étranger. Et laissant la commune, les terres ne peuvent plus être cultivées en raisons de manque de moyens, ceux qui obligent les parents à les vendre, ce qui occasionne les travaux de constructions dans ces espaces riches pour la production agricole, explique le jeune agronome.

Ce dernier estime que le problème vient du fait que les gens qui vivent dans la commune font face à de sérieux problèmes économiques où leur seul recours est la terre. Et ces terres souvent divisées en petites morceaux où l’on n’arrive pas à faire de grande production. Chaque paysans cultive sa petite partie. Quand il n’a pas les moyens il peut décider de le vendre. Et l’acheteur quant à lui peut décider comme bon lui semble, puisque c’est son terrain.

 » Les voix sont nombreuses à réclamer une meilleure gestion de la plaine de Torbeck, une terre qui a une grande capacité. Haïti est le seul pays au monde qui parrait laisser gaspiller de telles parcelles », regrette agronome Calixte.

Torbeck peut nourrir le pays s’il est mis en valeur, selon une étude

Torbeck est une vaste plaine. Si elle est mise en valeur en respectant les normes agricoles, elle peut nourrir le pays en entier, avait estimé Sylvain Régis dans un travail réalisé par les Nations-Unies à ce sujet.

L’ancien directeur Départemental du Ministère de l’Environnement, ajoute que « cette commune, en plus de posséder l’eau en abondance, abrite des terres très fertiles », avaient rapporté les Nations-Unies.

Et plus d’une dizaine d’années après, la situation s’est aggravée des constructions qui en cas de tremblement de terre risque d’être effondrées. Mais pas suffisant pour porter le ministère de l’agriculture, le ministère de l’environnement à freiner cette pratique aux conséquences énormes.

Mis à part la commune de Torbeck qui se retrouve dans cette situation, la tendance n’est pas différente dans d’autres villes du pays réputées pour leurs productions agricoles.

Voici un défi à relever par les autorités dans la lutte pour atteindre l’autosuffisance alimentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More