Un cadre de la douane du Cap-Haitien arrêté pour complicité dans le trafic d’armes à feu

Un cadre de la douane du Cap-Haitien arrêté pour complicité dans le trafic d’armes à feu

Après la saisie d’une importante cargaison d’armes à feu et de munitions au port du Cap-Haïtien, la Police a ouvert une enquête pour trouver les trafiquants et leurs complices. Dans le cadre du dossier, les enquêteurs ont arrêté, samedi 13 avril 2024, un responsable de la douane de la Deuxième Ville du pays.

Jean Bernard JOSEPH, chef de service et superviseur à la douane du Cap-Haitien, a été interpellé par des enquêteurs du Bureau de Lutte contre le Trafic de Stupéfiants (BLTS) pour sa complicité présumée dans le cadre du dossier relatif au trafic illicite d’armes à feu et de munitions récemment découvert au terminal de la Cité Christophienne.

Le présumé complice a été arrêté par les agents de l’unité spécialisée de la PNH dans la ville du département du Nord. Lors de son interpellation, les forces de l’ordre ont saisi un véhicule Land Rover tout terrain ainsi qu’une somme de 482 000 gourdes et 40 dollars.

À rappeler que l’intervention à la douane du Cap, le 5 avril dernier, avait permis d’intercepter puis saisir une importante cargaison d’armes à feu et de munitions. Celle-ci contenait douze (12) fusils d’assaut, quatorze (14) pistolets 9 mm, 999 cartouches dont 638 de calibre 2.56, 278 de calibre 9 mm, 52 de calibre 7.62 et 36 de calibre 40. Trente-quatre chargeurs ont aussi été trouvés.

Pour l’heure, les deux principaux suspects sont toujours recherchés par l’institution policière. Il s’agit de Wilmane Jean et Barthol, ainsi connu. Le premier, commissionnaire en douane, était chargé de recevoir les matériels avant de les remettre à Barthol.

LIRE AUSSI

PressLakay