Un groupe de migrants haïtiens poursuit l’administration Biden pour les mauvais traitements infligés aux migrants

Un groupe de migrants haïtiens poursuit l'administration Biden pour les mauvais traitements infligés aux migrants

Un groupe de migrants haïtiens poursuit l’administration Biden pour les mauvais traitements infligés aux migrants racontant en détail les conditions sordides dans un camp de fortune à Del Rio, au Texas, cette année et les confrontations avec des officiers à cheval, selon un procès déposé lundi, rapporte CNN.

La chaîne américaine rappelle qu’en septembre, un afflux de migrants, principalement haïtiens a pris l’administration Biden au dépourvu, entraînant l’accumulation de milliers de personnes sous le pont international de Del Rio en attendant de demander l’asile.

Pendant ce temps, des images d’agents de la patrouille frontalière à cheval affrontant agressivement des migrants ont été rapidement condamnées par les avocats, les législateurs et les hauts responsables de l’administration qui se sont engagés à enquêter sur l’incident.

Le procès de lundi fournit des témoignages de première main de migrants qui se trouvaient dans le campement et avaient été confrontés à la patrouille frontalière, une plaignante affirmant qu’elle était « terrorisée par des agents à cheval ».

Mirard Joseph, un plaignant dans l’affaire, a déclaré qu’il avait vu sa famille souffrir de la faim et de la déshydratation en attendant dans le camp de fortune sous le pont international de Del Rio en septembre. Il a décidé de traverser au Mexique pour acheter de la nourriture et de l’eau, mais à son retour, il a rencontré un officier à cheval, poursuit CNN.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay