Un montant de mille gourdes a été retiré sur les chèques des policiers pour le mois d’avril

Un montant de mille gourdes a été retiré sur les chèques des policiers pour le mois d'avril

CP: Jean Marc Hervé

Malgré les grandes difficultés, les mauvais traitements rencontrés dans les commissariats et surtout lors des opérations dans des zones réputés chaudes, les policiers ont été victimes d’une mesure administrative prise cette semaine par le ministère de l’économie et des finances concernant leur paiement salarial.

Dans un chèque daté du 30 avril 2019 en provenance du trésor public destiné à un policier, notre rédaction a consulté des policiers qui ont confirmé l’authenticité du chèque en circulation.

Pour le salaire du mois d’avril 2019, les policiers affectés dans les commissariats ont constaté un retrait sur leur chèque d’un montant de mille gourdes sans obtenir aucune notification préalable. Cette mesure du pouvoir en place a fait remonter la colère des policiers qui ont souvent critiqué les différents gouvernements qui n’ont jamais pris en charge leur condition de vie.

Réagissant à cette décision de l’exécutif, les policiers consulté ont qualifié de <<méchanceté>> la décision de l’État haïtien à un moment où le taux de change du dollar américain a atteint un chiffre record dans l’histoire du pays. Après ce retrait, certains policiers ont accusé le président de la République Jovenel Moïse qui selon eux, serait à l’origine de cette mesure dans un pays où le taux d’inflation est de 17% selon les dernières données économiques.

RICHEMOND Johnson

LIRE AUSSI

PressLakay