Un nouveau logo de l’ONU pour un nouveau monde initié par le changement climatique

Le nouveau logo de l'ONU

Deux designers norvégiens ont proposé à l’ONU une nouvelle version de son logo officiel. Responsables de l’agence Publicis Norway, ils ont créé, à partir de l’ancien, un nouveau design qui prend en compte la montée des eaux sur la carte du monde et la disparition future de nombreuses terres ou côtes. Une initiative qui vise à sensibiliser le monde entier aux effets alarmants du changement du climat sur notre planète.

Presque soixante-dix-sept ans après la création de l’ONU, et dans le cadre de la COP28, deux designers norvégiens ont spontanément proposé un nouveau logo de l’ONU. Ce dernier qui, avant, représentait une carte du monde entourée de branches d’olivier, a été repensé pour refléter les conséquences dramatiques de l’élévation du niveau de la mer liées aux changements climatiques que subissent actuellement la planète.

Dans le nouveau logo, les designers ont fait disparaître des pays entiers comme les Maldives de même qu’une partie importante des Bahamas, soulignant ainsi les risques réels et immédiats que le changement climatique fait peser sur ces régions. Ils ont aussi supprimé plusieurs villes comme Calcutta, Bangkok, Alexandrie, Amsterdam et Rotterdam sont également représentées comme submergées, un rappel frappant de la vulnérabilité de nos métropoles.

Cette initiative vise à sensibiliser davantage le monde entier sur les graves effets du changement climatique, mais aussi, elle est une tentative de choquer et d’éveiller les consciences, en particulier celles des décideurs et les responsables de pays qui ont pris part à la COP28, aux Émirats Arabes Unis. Le nouveau design montre de manière graphique et puissante comment notre monde risque de se transformer si aucune action n’est prise pour contrer le réchauffement climatique.

Pour mieux comprendre cette démarche, l’agence qui a réalisé le nouveau logo de l’ONU, Publicis Norway a mis en place un site web : theclimatechangedlogo.com. Ce site offre des informations supplémentaires sur le projet et vise à encourager une prise de conscience globale.

LIRE AUSSI

Leave a Comment

PressLakay