Une éclipse solaire prévue en Haïti le lundi 8 avril prochain

Une éclipse solaire prévue en Haïti le lundi 8 avril prochain

Une éclipse solaire se produira, lundi 8 avril 2024. Cette dernière sera visible dans une partie de la planète notamment l’Amérique du Nord, une petite partie du Sud-Ouest de la Grande-Bretagne et l’Islande, les Gandes Antilles y compris en Haïti.

En effet, lundi prochain, les yeux seront fixés vers le ciel pour observer ce phénomène rarissime qui ne se produit que quelques fois dans un siècle. Si une bonne partie de la planète n’aura pas la chance d’observer l’éclipse, les Haïtiens auront la possibilité de la voir en levant la tête vers le ciel. Cependant, il est conseillé de porter des lunettes spéciales car l’observation du phénomène céleste unique n’est pas sans danger, selon la Protection Civile.

En ce sens, l’instance qui prend en charge les risques et les désastres naturels conseille à tous de suivre les consignes sur la façon d’observer sans danger l’éclipse solaire.

“Restez informés pour obtenir des conseils sur la façon de l’observer sans danger. Assurez-vous de vous munir de lunettes spéciales pour une expérience sûre et mémorable. Choisissez judicieusement votre lieu d’observation” a écrit la Protection civile sur X (anciennement Twitter).

Donc, il faudra se munir de lunettes de protection spécialement conçues pour les éclipses, qui respectent la norme ISO 12312-2, dédiée justement à l’observation du soleil, selon les spécialistes.

Il faut souligner que l’éclipse solaire du lundi 8 avril 2024 sera totale. Elle est la 15e éclipse totale du xxie siècle, mais le 18e passage de l’ombre de la Lune sur Terre en un siècle. La dernière s’est produite le 4 décembre 2021. Elle était visible depuis l’Antarctique.

Aux États-Unis où il est attendu, le pays fait face déjà à une vague de touristes venant d’Europe et ailleurs qui viennent observer le phénomène assez rare. C’est aussi le cas pour les autres pays des Grandes Antilles. Une bonne situation qu’aurait pu bénéficier Haïti s’il ne faisait pas face à l’insécurité qui a poussé les ressortissants des pays étrangers à laisser le territoire.

LIRE AUSSI

PressLakay