Une fillette récompensée pour l’excellence de sa « GouYad » par le président Moïse 

De nos jours, on constate une dégénérescence déplorable des valeurs sociales traditionnelles sur lesquelles se repose la société haïtienne. Dans la pathologie du système de désagrégation sociale, en dépit du fait qu’elle n’est pas l’unique responsable, la démission des parents reste et demeure la cause primordiale des problèmes que auxquels nous sommes confrontés actuellement .
Le Président de la République, Jovenel Moïse a distribué le 18 juin des cadeaux à des participants présents au Champs-de-mars dans le cadre d’une activité réalisée sous le kiosque Occyde Jeanty, à l’occasion de la Coupe du monde Russie 2018.

Une fillette récompensée pour l’excellence de sa « GouYad » par le président Moïse 
Au cours de l’événement Jovenel Moïse porte la charogne comme seconde peau, une fillette a été récompensé par la présidence pour avoir bien « Pandje ». en effet, le spectacle s’est déroulé en présence De certains membres de son gouvernement et de la première dame Martine Moïse dans le cadre d’une activité consistant à distribuer des cadeaux aux citoyens à l’occasion de la plus grande fête du foot .


Quand le principal garant de la bonne marche des Institutions,  le président de la République, de surcroît, père de famille, se fait le premier témoin et coauteur de la décrépitude de la famille qu’il se doit de protéger on peut en déduire que La jeunesse aboie au pied du mauvais arbre.



   Pierre Kevin

LIRE AUSSI

PressLakay