Une trentaine de migrants haïtiens interceptés dans les eaux de la Guadeloupe

Une trentaine de migrants haïtiens interceptés dans les eaux de la Guadeloupe

Une trentaine de migrants haïtiens, à bord d’une embarcation, ont été interceptés, mardi 14 mai 2024, dans les eaux de la Guadeloupe. Ils sont actuellement entre les mains de la police de ce Département français d’Outre-Mer.

La situation chaotique qui règne actuellement en Haïti oblige les haïtiens à fuir le pays. Déjà que la crise socio-économique les poussaient à tenter le périlleux voyage en mer ; désormais la crise sécuritaire qui a aggravé la situation dans le pays a accéléré le développement de la migration haïtienne.

Ce mardi, ils sont une trentaine de migrants, tous de nationalité haïtienne, interceptés à Bouillante, dans les eaux de la Guadeloupe. Selon les informations fournies par les autorités guadeloupéennes, l’embarcation illicite a accosté au large de la commune pendant qu’une unité des garde-côtes l’escortait.

“Le navire avait à son bord des hommes ainsi que des femmes et ont été pris en charge par la Police aux frontières (PAF)” , a confirmé le directeur général de la Douane tout en précisant que tous les migrants sont sains et saufs et qu’ils sont actuellement en zone d’attente dans un hôtel après avoir reçu les soins nécessaires, a rapporté Guadeloupe la 1ère.

Les autorités de ce Département d’Outre-Mer a aussi indiqué qu’une somme d’argent estimée à 13.000 euros a été retrouvée dans l’embarcation illicite. Cet argent aurait été collecté par le propriétaire du navire, ou une cagnotte qui aurait servi à installer les migrants clandestins.

Pour l’heure, deux passeurs présumés sont placés en garde à vue, d’après la police de la Guadeloupe tout en annonçant qu’une enquête est actuellement en cours pour déterminer qui sont les passeurs qui ont acheminé ces ressortissants haïtiens jusqu’en Guadeloupe.

Alors que des mesures ont été prises par plusieurs États des Caraïbes et des Antilles, ces derniers mois, dans le but d’avoir un meilleur contrôle de leur espace maritime afin d’intercepter les vagues de migrants, les Haïtiens continuent à tenter ce voyage périlleux. En avril dernier, plusieurs dizaines de migrants haïtiens ont été interceptés au large des Îles Turcs et Caïques.

LIRE AUSSI

PressLakay