Une version du mandat d’arrêt de Nelson Mandela vendu aux enchères à 130,500 dollars

0 49

L’icône Sud Africain, symbole de lutte contre la ségrégation raciale en Afrique, l’ancien président Nelson Mandela continue de marquer les esprits. En effet, une version NFT d’un mandat d’arrêt mise aux enchères a permis de récolter 130,550 dollars dont les recettes seront destinées à un musée sur l’histoire de la lutte contre l’apartheid.

Nelson Mandela

Le premier président noir d’Afrique du Sud avait été arrêté le 5 août 1962, puis emprisonné pendant vingt-sept ans.
Le prix de réserve lors de la vente aux enchères de samedi soir au Cap était de 900.000 rands (61.800 dollars), mais les jetons non fongibles, ou NFT, « ont été vendus 1,9 million (130,550 dollars) par un acheteur en ligne, rapporte 20 minutes.

 » Les recettes du NFT Mandela iront au musée Liliesleaf, pour qu’il garde ses portes ouvertes et se remette à flot », a précisé Posthumus. Liliesleaf Farm a fermé ses portes en septembre 2021en raison de difficultés financières. La vente d’œuvres d’art sous forme de jetons non fongibles, ou NFT, utilise la même technologie que les crypto-monnaies comme le bitcoin, ajoute notre source.

Le document original, daté de 1961, aujourd’hui jauni et portant des trous d’agrafes sur un côté, est écrit à la main en anglais et en afrikaans. Il est conservé aux archives du musée Liliesleaf Farm à Johannesburg depuis environ 2006, a t-il plus loin précisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More