Violences à Martissant : Emergence Patriotique accuse le régime Tèt Kale

0 158

Emergence Patriotique accuse le régime Tèt kale dans les actes de violences à Martissant. Selon le parti Politique, Jovenel MOISE et ses alliés ont armé cette zone pour instaurer la peur en vue de bloquer tout mouvement anti-PHTK.

Emergence Patriotique pointe du doigt l’équipe au pouvoir dans les conflits armés au niveau de l’entrée Sud de Port-au-Prince.    » C’est une stratégie de l’équipe Tèt kale visant à instaurer un climat de peur dans le pays, croit le premier secrétaire national du parti. Cette démarche de l’administration de Jovenel MOISE est de nature à tuer dans l’oeuf tout mouvement de protestation contre le régime en place, de l’avis de René CIVIL. 

En effet, le dirigeant Politique appelle à la mobilisation pour débarrasser Jovenel MOISE du palais National. Le départ de l’ancien patron d’Agritrans favorisera l’émergence d’une nouvelle équipe dirigeante.  Cette dernière se chargera,  d’une part, de rétablir la sécurité, et d’autre part, d’adresser les problèmes sociaux de base de la Population, soutient M.CIVIL. 

Un calme apparent règne depuis samedi matin  à l’entrée Sud de la Capitale.Toutefois ,les riverains craignent une reprise ,à tout moment ,des hostilités. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More