Violences à Martissant : L’Église Catholique à Port-au-Prince est consternée et dénonce la passivité des autorités

0 513

L’Archidiocèse de Port-au-Prince se dit consternée devant la dégradation socio-Politique du pays. Cette circonscription de l’Église Catholique dénonce la passivité des autorités face aux violences des gangs dans la zone métropolitaine de Port au-Prince.

L’ Archidiocèse de la Capitale constate avec douleur à une guerre larvée entre bandes armées ,à des actes d’incendie et de violences meurtrières contre la Population.

 » De paisibles citoyens qui espéraient mener leur vie dans la quiétude et la tranquillité, sont obligés de fuir leurs maisons pour ne trouver refuge que sur des places publiques « , souligne l’Archevêché dans une note sur la conjoncture, publiée ce vendredi 4 Juin.

Ces actes de violences se déroulent sous le regard passif de ceux qui tiennent les rênes du pouvoir, lit-on dans la note.

Face à la gravité de la situation, l’archevêché interpelle les autorités à désarmer les bandits et les offrir un autre avenir.

L’Église de Port-au-Prince reste proche de ceux et celles qui souffrent dans ce climat de violences qui règne dans le pays, promet l’Archevêché de la capitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More