Wadner Joseph: L’année 2021 a été catastrophique pour le secteur musical haïtien

0 24

L’année 2021 avance à grand pas vers sa fin. Le moment du bilan est arrivé et ceci dans tous les secteurs d’activité. De l’avis du manager du Groupe Mass Compas, Wadner Joseph, l’année 2021 a été particulièrement difficile pour les groupes musicaux haïtiens. Ces derniers ont dû faire face à de nombreuses difficultés qui empêchent leur fonctionnement et la situation a été beaucoup plus difficile pour les groupes qui sont basés en Haïti.

D’abord, le manager évoque le problème de l’insécurité qui constitue un véritable défi pour le secteur musical.

Des prestations renvoyées, des rendez-vous annuels non tenus, des activités musicales dans un pays en proie à une insécurité criante, tel est le tableau dressé par le manager de Mass Compas.

« Même pas une prestations dans le Grand Sud »

« S’il est vrai que le calendrier de notre formation musicale est plutôt bien remplit, nous avons uniquement un seul rendez-vous pour le Grand Sud, c’est à l’Asile mais nous ne sommes pas sûrs que ce rendez-vous se tiendra en raison de l’insécurité qui prévaut dans la banlieue Sud de la capitale », précise Wander Joseph qui souligne aucun autre département du Grand Sud où ils ont l’habitude d’aller jouer ne pourra recevoir les groupes.

« D’abord nous ne pouvons pas prendre de risque d’autant que nous sommes déjà victimes de l’insécurité avec l’enlèvement de notre keybordiste, le maestro Douly », rappelle Wadner Joseph.

Par ailleurs, des départements comme le Nord’Est et le Nord’Ouest Mass Compas, nous sommes allés deux fois durant le mois de décembre. Le climat est plus moins stable que dans les autres départements du pays, a laissé entendre le responsable du groupe Mass Compas.

Mass Compas s’est tiré son épingle du jeu en dépit de tout

Le manager reconnait que l’année a été chaotique. Les groupes haïtiens de l’étranger ne rentrent pas au pays pour la plupart. « Quant à Mass Compas, s’il est vrai que la situation n’est pas bonne mais on avait dans notre calendrier une vingtaine de rendez-vous pour le mois de décembre et du nouvel an. Un chiffre quand la situation on est bonne on le dépasse uniquement au mois de décembre.
En raison du fait que le groupe évolue en Haïti, on ne peut pas aller aux États-Unis cela représente un manque a gagner. Mais le groupe a eu des rendez-vous en république Dominicaine », précise t-il.

Des perspective pour l’année 2022

 Le groupe doit continuer à mettre de nouveaux produits aux tympans des consommateurs reconnait Wadner Joseph. Ainsi, il qu’annonce commencement de la nouvelle année, soit au mois de mars prochain, le groupe va sortir un nouvel album.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More