Woodoo Drill: Wyclef Jean parle de sa musique dénonçant la multiplication des gangs dans le pays

0 20

Depuis l’annonce du retour de son ancien groupe The Fugees, c’est le silence quasi complet autour de la star haïtienne Wyclef Jean. Et ce dernier vient de sortir une nouvelle musique titrée Woodoo Drill. Selon l’artiste c’est un mélange de drill music et de rara avec la voix d’Eddy François.

Wyclef Jean, artiste haïtien

« J’ai vécu beaucoup d’expériences avec Haïti. Je dis toujours qu’une expérience vécue en Haïti est différente des théories que l’on peut lire dans un livre. Sur le terrain, c’est quelque chose de très différent. J’ai assez vécu en Haïti. Je me suis même porté candidat à la présidence. Je cherchais des solutions pour le pays et je ne savais pas quelle direction prendre. Après tout ce que j’ai vu ici, j’ai retenu une chose… Cette chanson est une réflexion », a fait savoir la star dans une Interview accordée au Nouvelliste.

Selon l’artiste, on ne peut pas demander aux bandits de déposer les armes. Ils gagnent beaucoup d’argent avec le kidnapping. Ils ont donc besoin d’une alternative. Moi, je crois au dialogue. C’est une solution. Mais on ne peut pas dialoguer ou négocier sans rien proposer, précise l’artiste.

« Moi, je crois au dialogue. Je peux dialoguer avec quelle que soit la personne. En même temps, il faut savoir quoi dire et quoi offrir. En 2000, j’étais venu avec Yélé Ayiti et des programmes pour aider les quartiers populaires. Depuis que Yélé Ayiti a cessé ses activités, beaucoup de choses ont changé », reconnait le natif de la Croix-des-Bouquets.

Dans la foulée de cette entrevue sur sa nouvelle musique l’artiste annonce avoir pris la décision de supporter les sélections haïtiennes féminines.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More